Association des Patients Sclérodermiques de Belgique Téléphone: +32 (0) 69 77 70 19 Email: info@sclerodermie.be

L'appareil digestif


Q : Pourquoi les patients atteints de sclérodermie ont-ils souvent des problèmes de reflux oesophagien ?

R :  Le reflux gastro-oesophagien est, chez les patients sclérodermiques, la conséquence d'un dysfonctionnement de l'oesophage inférieur. Le problème de fibrose du bas oesophage compromet sa mobilité (péristaltique) et le fonctionnement correct du sphincter entre l'estomac et l'oesophage. Il en résulte un reflux d'acide gastrique et, par là, des lésions de la muqueuse oesophagienne (oesophagite plus ou moins sévère). Les symptômes consistent en du pyrosis (brûlant rétrosternal) et, plus rarement, en une toux irritative survenant en position allongée. Le traitement de cette complication est indispensable et très efficace. Il consiste à prescrire, probablement à vie, des médicaments qui bloquent la production d'acide par l'estomac (antisécrétoires, antihistaminique H2). On peut également prescrire des agents procinétiques (qui améliorent la contraction de l'oesophage, le fonctionnement du sphincter et la vidange gastrique).

Q : Et concernant la difficulté d'avaler ?

R : A cet égard, il faut gagner un maximum de temps. La médecine avance très vite. La sclérodermie est une maladie chronique. La médecine a le temps et je suis persuadé qu'elle va trouver quelque chose. On ne connaît pas encore les causes de la maladie mais je pense que les chercheurs vont trouver.